“Bebo” – Nouvelle version 5.0 va révolutionner WordPress

Einige unserer Artikel sind nur in französisch verfügbar. Vielen Dank für Ihr Verständnis

WordPress 5.0 “Bebo” a enfin été diffusé pour tous les utilisateurs de WordPress jeudi 6 Décembre 2018 ! 

Comme à chaque mise à jour majeur, Worpress donne un surnom à sa nouvelle version. Celle de cette fin d’année 2018 se nomme Bebo, en hommage au pionnier du jazz cubain Bebo Waldés

Une mise à jour “Majeur” par son nom 5.0, mais aussi par son contenu embarque le tout nouvel éditeur de contenu “Gutenberg”. En effet, ce projet était dans les cartons de Mat Mullenweg (fondateur de WordPress) et de ses équipes de développement depuis deux ans.

Gutenberg

Mais que cache ce nom des plus énigmatiques et qu’est-ce qui va changer pour un utilisateur WordPress

Ce nom de code est celui du nouvel éditeur qui va révolutionner notre façon d’écrire dans WordPress. En effet, au revoir les deux cases “ titre” et “ contenus” dans lesquelles pour avoir plus de possibilités de mise en pages nous devions utiliser “des shortcodes “ ou des plugins dit de “ page builder”.

L’idée derrière Gutenberg, est de travailler avec des blocs qui nous permettront d’agencer notre mise en page comme “des légos “ et de pouvoir accéder à un monde de petites fonctions autrefois limités aux “widgets, titres, paragraphes, images. 

La version 5.0 nous permettra également d’ajouter des colonnes 2, 3, 4 ainsi que du contenu avec une simple url (youtbe,vimeo, twitter,tumblr ,spotify, etc).

Bien d’autres fonctions sont encore prévues par WordPress. Il y aura la possibilité de “ coder nos propres blocs, ce qui permettra de développer et de proposer aux simples utilisateurs des plugins (tableaux, cartes et autres boutons de paiement). 

À terme chaque plugin aura son bloc qui pourra être inséré dans une page ou un article.    

Le tout dans un rendu très proche de l’affichage final du site “ WISIWIG” ( What You See Is Wat You Get) qui veut dire littéralement “ Ce que tu vois est ce que tu as”.

La promesse derrière Gutenberg est à terme de plus en plus contrôler l’affichage dans les articles, pages et de pouvoir avoir ce même contrôle sur l’ensemble du site “ Header, Footer” et du thème en entier … 

Tout n’est pas rose

Super, c’est génial une simple mise à jour et l’on est déjà dans le futur ! 

Oui, mais WordPress est un écosystème basé sur une communauté et sur des plugins qui sont pour certaines personnes des ajouts indispensables aux fonctionnalités de base, en particulier dans un pays comme la Suisse qui se doit de délivrer des sites en plusieurs langues. 

Les dernières étapes de la mise en ligne 5.0 ont été difficiles. En effet, une partie de la communauté étant réfractaire au gros changement que cela apporte, au bond en avant technique qui implique des développements conséquents chez les développeurs de plugins tiers. La date de mise en production a dû être repoussée plusieurs fois et les versions tests se sont enchaînées rapidement. Cela a creusé un fossé entre les grosses équipes de développement et les plus petites qui n’arrivaient simplement pas à mettre à jour le plugin à chaque nouvelle version test qui embarquait à chaque fois une quantité incomparable de modifications. 

Pour beaucoup de monde, cette version n’était pas assez mature pour un lancement dans 30% du web mondial. Les explications de Mat Mullenweg ont été nombreuses et vont toutes dans le même sens : « il faut relâcher la version 5.0 afin de se concentrer sur la 5.1 au plus vite ».  Le rythme des mises à jours ne devrait pas faiblir du côté de WordPress afin de peaufiner cette version 5.0 ! 

Mises à jours ou pas ? 

Plusieurs cas de figure s’offrent à vous : 

  1. Vous avez déjà testé votre site avec Gutenberger sous forme de plugin et cela se passait bien alors vous pouvez foncer. 
  2. Vous avez un site simple, pas de multi-langues, pas de fonctions spéciales, un thème pas trop ancien, alors un bon backup et go ! 

Ensuite arrivent les autres configurations et là il existe autant de possibilités que de plugins. 

Une chose est sûre si vous utilisez : 

  • Woocomerce
    Vérifier que vous ayez la dernière version du plugin (ils ont annoncé une compatibilité).
  • WPML  
    Ils annoncent une compatibilité, mais recommandent d’attendre mi-janvier, car il reste des bugs importants à corriger.
  • ACF
    est compatible, mais comporte quelques bugs (vous trouverez la liste sur leur site).
  • Pour les autres plugins, il est préférable de vérifier avant auprès de l’éditeur.


Un plugin existe “Classic editor” et estrecommandé pas WordPress. Il vous permet comme son nom l’indique de désactiver Gutenberg et de retrouver l’éditeur classique, mais d’avoir quand même la 5.0 installées. Il est tout de même paramétrable afin de pouvoir utiliser Gutenberg sur certaines parties du site. 

Si pour une raison ou une autre vous êtes bloqués sur la 4.9 pas de soucis cette version sera maintenue pendant deux ans. 

Conclusion

Je suis vraiment enthousiaste de toute la liberté que cette version nous procure. En effet cette version sera aussi la bonne occasion de faire le ménage dans les plugins et devrait à terme nous apporter plus de bénéfices que de contraintes.

C’est en tout cas une grosse prise de risque pour WordPress qui était obligé d’avancer pour rester à la première place des CMS les plus utilisés au monde. Bravo à la communauté d’avoir pris ce risque ! 

John Robert-Nicoud

Graphic designer and WordPress expert /// Digital marketing and Certified Pardot specialist